Le serial pervers, épisode 4

Au début de la relation, il est omniprésent, il t’envoie des messages du lever au coucher, il est fan d’emojis, des ❤️, des 😘, des 😍, des petites attentions, des mots doux, des appels, des photos. Alors que tu crois que le mec a eu un coup de foudre pour toi, il puise en fait de manière perverse dans ton besoin d’amour, de tendresse, d’affection. Le love bomber t’envoie une déferlante d’amour.

Il s’immisce dans ta vie à la rapidité de l’éclair et tout va très vite, trop vite pour être honnête. Il peut même te proposer de faire un enfant, parler mariage, faire des projets avec toi. Et quand tu es ferrée comme un lion dans sa cage au zoo de Vincennes, il va devenir distant. Une fois que tu es love-bombée, tu ne comprendras pas son éloignement, tu pourras perdre confiance en toi, ton égo va sérieusement être ébranlé.

Sa jouissance c’est de faire de toi son objet et de s’éloigner vers une nouvelle proie. Tel un vrai prédateur, sa vie se résume à rendre vulnérable / infernale celle des femmes qu’il croise sur des sites de rencontres ou des réseaux sociaux.

Une  fois son forfait accompli, il pourra même revenir te faire un petit coucou de temps en temps, en réutilisant la bonne vieille technique du début pour vérifier qu’il te tient toujours.

Ne retombe pas dans le panneau, bloque le partout et surtout oublie le. Fais toi aider si besoin. Le love bomber peut faire beaucoup, beaucoup de mal. À trop flatter ton ego au début il en viendra à te faire perdre l’estime de toi.

Publicités

4 réflexions sur “Le serial pervers, épisode 4

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s