Ce jour de ma vie où j’ai fait don de mes ovocytes #PMA 

Aujourd’hui mon bébé éprouvette  fête ses 13 ans. De sa difficile conception à notre FIV dans une clinique du 16eme arrondissement de Paris j’en ai parlé ici.

Sauf qu’il restait des ovocytes congelés après sa naissance, pour une prochaine fois si on voulait. Vu la galère des traitements je me suis dis que c’était déjà du luxe d’avoir un enfant que je ne recommencerais pas, j’avais morflé 3 ans pour l’avoir ce crampon, on allait s’en contenter, le chérir et l’aimer. Et sans prévenir le second est arrivé, naturellement, je suis tombée enceinte 15 mois plus tard. Une virée a Cancale a eu raison de notre infertilité 😉 l’air marin, les huîtres, le cidre, va comprendre !

Alors on s’est retrouvé un peu embarrassé avec ses ovocytes congelés. Chaque année il fallait décider de les conserver ou de les donner à la science. Chaque année on les conservait, j’arrivais pas à me résoudre à donner ces petits bouts de moi.

En 2011, une révision de la loi de bioéthique de 1994, a été publiée, permettant d’en faire don, anonymement, à un couple. Pendant deux ans j’ai retourné le sujet dans ma tête, on en discutait longuement avec mon ex mari, lui était prêt à les donner mais j’arrivais pas à passer ce cap. Pourquoi j’en sais rien, j’avais deux enfants, plus de 40 ans et pas le souhait d’un troisième et encore moins d’une nouvelle FIV.

Et puis un jour de 2013, j’ai fait ce geste fou dont je suis fière. J’ai décidé de faire don de mes ovocytes congelés, (NB ils se conservent 10 ans max) d’offrir cette possibilité à un couple infertile d’ avoir cette chance que la PMA m’avait offerte, de donner à une femme, après réimplant de mes ovocytes, (nb on en réimplante 3 maximum) la possibilité d »être enceinte et de porter un baby dans son ventre.

Un peu comme on offrirait un cadeau à des inconnus, j’ai coché la case dans le formulaire prévu à cet effet.  Ce don de mes ovocytes, je l’ai vécu comme une ode à la vie, une possibilité offerte à un couple moins chanceux que nous, dans ce long et douloureux parcours de la procréation médicalement assistée.

Souvent, aujourd’hui encore, je me dis et j’espère de tout mon coeur qu’un mini-moi (avec beaucoup d’un inconnu) vit quelque part en France,  qu’il a peut être mon sourire, mes yeux et mon sale caractère, ou pas. Bien sûr je ne le saurai jamais, anonymat oblige et tant mieux. Mais  ça reste un de mes rêves les plus chers et j’espère qu’il rend ses parents heureux.

* Ce billet prend d’autant plus tout son sens pour moi, à l’heure ou certains pensent que la PMA doit être réservée aux couples hetero et en font leur cheval de bataille. Pour moi le parcours de la PMA est une bataille de tous les jours pour les couples, qu’ils soient hétéro ou lesbiens peu importe, ce qui compte c’est le désir d’avoir un enfant et l’amour donné à ces bébés à naître, avec un gros coup de pouce de la science !

Publicités

2 réflexions sur “Ce jour de ma vie où j’ai fait don de mes ovocytes #PMA 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s