Seul(e) ou mal accompagné(e) ?

Éternelle question que je me pose depuis des années. Pas uniquement pour moi. Aussi pour ceux qui m’entoure, mes parents, mes amis, mes collègues. Chacun est libre de choisir. 

J’ai trouvé la réponse en testant les deux. 

Seule 

– je fais ce que je veux quand je veux 

– je ne supporte pas de belle famille 

– je dine devant un plateau – ordi Netflix 

– je ne regarde plus d’émissions débiles

– j’hiberne devant Downton Abbey sous ma couette 

– je décore chez moi comme je veux même si « quoi ce bibelot sert à rien il prend la poussière » moi il me plait 

– je peux laisser traîner mes affaires *oui dans la vraie vie c’est moi la bordélique mais 20 ans avec un maniaque m’ont un peu guérie 

– je peux vivre en UGG ou traîner avec un vieux jogg en pilou-pilou #pointglamourabsolu

– je me laisse pousser les cheveux, si je veux *des années de carré court ça suffit 

– je réserve sur un coup de tête une escapade à Budapest 

– je vais chez Burger King si je veux 

– je vis ma vie à pile ou face comme dans la chanson 

– j’erre sur les réseaux sociaux sans reproche 

– je regarde des séries girly et parfois je chiale 

Mal accompagnée 

– j’attends ses SMS avec impatience 

– je peste contre lui parce que ce foutu SMS n’arrive pas 

– je rêve de partir à Budapest avec lui 

– je rêve qu’il m’emmène dans ses bagages à Chamonix ou à l’île Maurice, il n’y pense même pas un quart de seconde 

– je ne connais pas ses enfants, il ne connaît pas les miens, même après plusieurs mois/années il n’en éprouve pas le besoin  

– j’attends de petites attentions, en retour je reçois beaucoup de SMS … quand il est ivre *j’ai arrêté de me mettre minable 

– j’ai l’impression de voir quelqu’un, mais en fait je suis seule quand ça ne va pas, il n’est jamais là

– il ne me dit jamais « je t’aime » mais uniquement « j’ai envie de toi »

Alors j’ai préfèré ma solitude à son indifférence. Choix cornélien mais salvateur. J’aime cette solitude en attendant de croiser la bonne personne, celle qui me fera de nouveau vibrer, qui m’aimera pour ce que je suis, me fera rire, sourire, me sentir heureuse d’être ensemble. Et poser ici le pour et le contre me conforte dans cette idée.

Et toi ? Ta vie tu la préfère seul(e) ou mal accompagné(e) ?

Publicités

9 réflexions sur “Seul(e) ou mal accompagné(e) ?

  1. linemourey dit :

    Bonne chance dans cette nouvelle aventure alors !
    Je préfère seule que d’être mal-accompagnée. J’ai croisé la route de mon amour d’enfance il y a 2 ans et depuis, j’apprends à vivre à 2. L’éternelle célibataire a trouvé chaussure à son pied !
    http://la-parenthese-psy.com/

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s