je suis venue te dire que je m’en vais

Oui je le sais …  tu vas te rouler par terre, dessiner sur le sable mon doux visage, crier Missblogdel pour que je revienne.

N’insiste pas ma décision est prise, je te laisse orphelin(e), je quitte le navire pour de nouvelles aventures. Je vais me consacrer à l’écriture et te laisser en carafe sur ce blogdel.

Non ne pleure pas, tes longs sanglots n’y pourront rien changer. Je sais que c’est moche de t’annoncer ça un 1er janvier, mais j’ai voulu te laisser réveillonner en paix avant de t’annoncer mon départ de la blogosphère. Et puis avec la gueule de bois … ça passe mieux.

Sache que je te souhaite une année 2016 la plus heureuse et la plus douce possible. Je ne veux pour toi que du bon du beau du bonheur, dans ton pays, quelqu’il soit, oui j’ai des lecteurs du monde entier, nomeho. Ce blog dépasse la France, même si je vais pas me la péter, mes stats m’intéressent autant que les 24 heures du Mans moto.

Je te vois faire tes yeux de biche, à la Enrico Macias, me suppliant de revenir. Après plus de trois ans et demi de bons et loyaux services sur ce blogdel, je m’en vais comme une princesse.

Je veux écrire, je veux finir le projet de ma life. Ne t’inquiètes pas je te dédicacerai le Goncourt prochainement et je ne deviendrai jamais cette femme qui se la pète dans des salons littéraires mondains 😉 On continuera à aller boire des mojitos au Delaville café ouau Mama Shelter. On dansera sur les tables, on fera la bringue, on s’en mettra plein la panse, on rira du serveur québécois, on kiffera les dance de Cham, les tables partagées du bar du marché …

Je tenais à te remercier, toi lecteur assidu, de passage ou commentateur, toi qui me lit depuis mes premières heures ici ou ailleurs, toi qui me découvre depuis peu.

Ce blog m’a apportée beaucoup de bonheur,de plaisir, de fou-rires. Seule à la barre depuis de nombreuses années, j’ai aimé tes commentaires, j’ai découvert que certaines personnes que je connaissais me lisait, et se retrouvait dans mes récits de desperate working mother devenue au fil du temps une mum solo un peu barrée avec deux kids à mi-temps.

Je remercie mes amies, Duchesse et Edith. Vous m’avez poussée depuis des années à m’adonner à l’écriture d’un roman, alors que je n’avais pas confiance en moi. Je vous love les filles, je vais m’atteler à le finir ce putain de manuscrit.

Je remercie mon père de m’avoir donnée cette ouverture d’esprit, cette culture, même si j’ai pas toujours kiffé les films japonais des petits cinoches du quartier latin quand j’avais 16 ans.

Je remercie ma belle-mère de m’avoir poussée au cul pour faire les études de journalisme même si elle me rêvait professeur.

Je remercie Mr Rony, mon prof de journalisme qui m’a fait comprendre que je ne serai jamais une grande reporter mais que j’avais un potentiel rédactionnel. J’en ai pleuré, sache le, moi qui me rêvait la Charles Enderlin des temps modernes. Tu m’en as fait baver avec tes dépêches AFP.

Je remercie Maître Roger Suprême de m’avoir nommée blogueuse invitée sur son web-journal satyrique de bon goût.

Je n’oublierai jamais cette expérience bloguesque, ces rencontres formidables que j’ai pu faire via le blog ou twitter, ces soirées et escapade en Avignon même si j’ai toujours eu du mal à me reconnaître dans le terme blogueuse. J’ai caché ce vice pendant de nombreuses années à mes proches, avec bientôt huit ans de blog divers et variés à mon actif.

Je remercie @PingouinGrincheux pour cet avatar qui me ressemble.

cropped-mb.jpg

un avatar dessiné par mon ami blogueur Bertrand

Je vous remercie tous de m’avoir suivie, faite rire, pleurer, sourire, crier parfois.

Je vous kiffe et bien sûr je reste sur Twitter @MissblogdelM si t’as un coup de blues !

Et hop une spéciale casse-dedi

Publicités

9 réflexions sur “je suis venue te dire que je m’en vais

    • missblogdel dit :

      Bonne année Caro et à bientôt peut être dans ce sud est que j’aime tant. Bises back et quel merveilleux souvenir que cette soirée vignerons dans ce sud est qui est le tien et que j’aime tant

      J'aime

  1. enna dit :

    Bonne année, bonne écriture et bonne chance! Tu trouveras bien un moyen de nous faire savoir le titre du bébé littéraire dès qu’il est né, hein?! bises!

    J'aime

  2. Maître Roger Suprême dit :

    C’est moi qui ne te remercierai jamais assez pour tous tes bienfaits dont ces gentils mots semés de ci, de là sur ton blog-del. Ton interview de blogueuse reste à tout jamais un des plus grands moments de la vie bien désinformée. A bientôt pour l’inauguration des « entretiens de Désinformations.com » où tu seras invitée pour la rubrique « après l’interview et les bisous dans le cou, que sont-elles devenues ? »
    Et j’attends de boîte aux lettre ferme le prix Goncourt que tu dois achever d’écrire pour en publier la critique ébahie dans ma rubrique « Culture ».
    Bisous !

    Aimé par 1 personne

  3. Carole Nipette dit :

    Que 2016 t’apporte ce que tu souhaites niveau écriture ! de l’amour aussi ! c’est clair que pour écrire il faut se « concentrer » et se recentrer …
    ps : garde quand même le blog en friche pour l’annonce de la parution, ça peut servir !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s