revivre à tout prix

Penser que tout va bien, que la vie reprend son cours et tomber de haut. Il suffit de peu pour replonger dans les affres de la vie de maman solo. Une amie d’enfance malade, un souci au travail et paf on se prend dans la tronche cette difficulté de revivre.

Perte de repère, manque de reconnaissance, épuisement physique et moral, sentiment d’abandon. Abandon de la plupart de mes amis en couple heureux, une mère lointaine à tout point de vue, une vie en solo difficile, des histoires à la con … la vie est ainsi faite.  C’est sans doute le commun des personnes divorcées. Comment être heureuse après ces épreuves ? Comment revivre pleinement sans sombrer dans la déprime ?

J’ai pris le taureau par les cornes. J’ai consulté un psy. Une heure face à un inconnu, à lui livrer mes doutes et mes peines. A pleurer, beaucoup. Tu crois que c’est facile de se mettre à nue, de délivrer son mal-être, sa difficulté de se reconstruire ?

Et là le medecin qu’il est te confirme que tu traverses une épreuve, une de plus, pas simple à gérer émotionnellement. Moi qui pensais tout gérer, vivre ma nouvelle vie à pile ou face, j’ai enfin compris que j’avais besoin d’aide pour remettre de l’ordre dans ma vie et aller de l’avant comme j’essayais de le faire, sans soutien exterieur. Un regard neutre, rien à voir avec celui des amis, des proches, des nouveaux amis esseulés. Un regard médical sur un mal être que je suis bien décidée à combattre de toutes mes forces.

Prochain rdv mercredi prochain. Je mets beaucoup d’espoir en lui et en ma capacité de warrior pour sortir de cet état.

Promis prochain billet je te parle de mon nouveau vernis et de mon addiction à mes nouvelles Stan Smith noires et or. Oui j’ai craqué !

Publicités

10 réflexions sur “revivre à tout prix

  1. Lydie Doumi dit :

    Je suis là, pas loin. Prête à souffler dans mon cul avec une trompette juste pour t’entendre rire. Je t’aime ma Laure. Envoyé de mon iPhone

    J'aime

  2. Marie-Torne dit :

    Je crois que tu viens de franchir la deuxième étape: réaliser qu’on a besoin d’aide est la clé de la reconstruction (la première étape, c’est réaliser que c’est la merde 😉 ).
    Bon courage, mais quand on survit à un chagrin d’amour, on est indestructible!

    J'aime

  3. MotherGa dit :

    Courage, tu fais le bon choix en acceptant de n’être pas parfaite et d’avoir besoin d’aide … Il faut se laisser du temps, et ça ira… On apprend à vivre avec ces épreuves et elles nous rendent plus forts, la bise Gaëlle

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s