une soirée beaujolais autour d’un Vacqueyras, avec du ma nouvelle vie dedans

21 ans déjà ! 21 ans que j’ai rencontré celui qui allait devenir mon mari, le père de mes enfants. C’était un soir de beaujolpif du côté de Belleville, j’organisais le vernissage d’une expo collective à la Piscine autour de quelques tonneaux de beaujolais. Tu noteras au passage le souci d’allier arts et vinasses. On avait pris du Duboeuf, on est pas des pouilleux, déjà que le beaujo c’est pas bon si tu tapes pas dans le Duboeuf t’es foutu.

J’avais fais tout mon carnet d’adresses en bonne poivrasseattachée de presse de compet´ j’étais étudiante en communication et je me voyais grand reporter dans des pays en guerre. Oui la Maryse Burgot des temps modernes, je vouais déjà un culte secret à Charles Enderlin. La vie en a décidé autrement je ne suis ni grand reporter et j’évolue dans le 9-2, autant dire qu’on est loin de la bande de Gaza.

Ce soir là on s’est enivré plus que de raison, on a vendu quelques toiles, j’en ai même achetée une. L’insouciance de l’âge, la dérision, ses yeux bleus m’ont envoûtée après des vacances passées ensemble entre amis quelques mois plus tôt dans le sud ouest.

Depuis ce soir de beaujolais de 1993, on n’a cessé de se voir, de vivre ensemble et de fêter ce 3ème jeudi du mois de novembre comme il se doit, autour d’un Duboeuf et de bons petits plats de chez le traiteur. Forcément en me mettant en couple avec lyonnais, pas question de boire autre chose que cette piquette au goût de banane, ou de framboise selon les années en ce 3ème jeudi de novembre.

Ce soir c’est un peu particulier, j’ai mis fin à cette tradition comme un exutoire à ma vie passée avec lui, j’ai préfère un Vacqueyras des vignerons développement durable pour mettre fin à vingt années de beaujolitude. Faut vraiment être in love pour fêter sa rencontre autour d’un beaujo mais nous ce fut notre rituel pendant 20 ans.

Ce soir, mes parents étaient là pour l’apéro, et quand on a évoqué le beaujolais nouveau j’ai annoncé que je n’en avais pas. Heureusement qu’ils sont toujours présents dans ces moments de ma vie un peu compliquée. Ces instants qui me font chaque jour tirer un trait sur mon passé et tourner la page d’une belle histoire avec deux enfants à la clé.

Demain vous qui avez bu du beaujolpif aurez mal à la tête et pas moi 😉

image

Découverte des vignerons de caractère

Publicités

2 réflexions sur “une soirée beaujolais autour d’un Vacqueyras, avec du ma nouvelle vie dedans

  1. Cécile la quadra dit :

    Voilà, n’oublie pas le beaujolais c’est pas bon 😉

    Vaut mieux un bon bordeaux ou bourgogne que ce truc aux goûts étranges et fluctuants 🙂

    Le changement c’est pas toujours simple, mais les proches gentils c’est important et les changements se font par petites touches, au quotidien.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s