happyyyyy blogdel with you : les petits bonheurs simples #6

20111231-181426.jpg

Aujourd’hui c’est mon blogiversaire. Trois ans que j’écris ici, mes joies surtout, mes plaisirs de la vie toujours, mes emmerdes et mes peines parfois, je ne suis pas Wonder Woman quand même et parfois je préfère ne rien écrire quand ça ne va pas ou quand je me trouve devant une page blanche et que je ne trouve rien à dire. Et puis le plaisir revient toujours, l’envie, la passion d’écrire sont ancrées au fond de moi.

J’aime écrire depuis toujours, j’aime ce plaisir que me procure l’écriture ici ou ailleurs. Quand j’étais jeune une de mes amies est partie en Irlande, on avait ni internet, ni téléphone portable, et oui je suis vieille, j’ai connu la vie avant le 2.0 et j’ai même connu le téléphone gris. Pendant une année j’ai écris des lettres de 10 à 15 pages à cette amie de toujours, qui se reconnaîtra. Je lui racontais tout. Je crois même qu’elle a encore nos lettres, vingt cinq plus tard. On pourrait en faire un roman, je t’avoue j’y ai pensé ma poule, vas y fais péter notre correspondance. Bon je m’égare un peu là, mais le monde a le droit de savoir 😉

En trois ans de Missblogdel, ce que j’ai adoré plus que tout c’est l’interaction avec toi lecteur, celui silencieux qui me lit et m’en parle parfois dans des dîners, ou m’envoie un message privé pour me dire qu’il a trouvé tel ou tel billet drôle ou plein d’émotion, comme celui qui va commenter mes billets à chaque publication, ou de façon moins régulière. Interagir même si ce n’est pas pour aller dans le sens de ce que j’écris me fait mûrir.

De ces trois années de blogosphère, je retiens avant toutes ces formidables rencontres faites, via mon Blogdel mais également mon compte Twitter, celui sur Facebook et Instagram et même Foursquare (cette application censée servir à rien). Ces rencontres avec des gens formidables, que je n’aurai jamais rencontrés sans mon blog et ma vie 2.0. Ces gens parfois si différents de moi, parfois me ressemblant, restent la plus belle expérience, je ne peux pas tous les citer, ils sont trop nombreux, mais au delà de la vie virtuelle, j’ai vraiment fait de belles rencontres qui pour certaines se sont transformées en amitié durable. Vous vous reconnaîtrez #lesgens.

J’aime le passage du virtuel ou réel, autour d’un verre, d’un cocktail, d’un déjeuner ou d’un dîner, j’aime ces soirées de blogueurs que je choisies si je crois au produit qui sera présenté ce jour là. J’aime te parler de ce qui m’a plu dans ces produits, du vin, aux spiritueux en passant par la bonne bouffe, une bonne table, un bar sympa, un film au ciné, un blog. Je t’en parle comme si tu étais un ami à qui je conseillerai telle ou telle chose, juste pour le plaisir de faire partager mes expériences, jamais pour un sponsoring quelconque.

Pendant deux ans, j’ai voulu rester une blogueuse anonyme, sans doute par prudence pour ma famille mais également par manque de confiance en moi. Depuis cette année je ne me cache plus, je n’ai honte de rien, j’écris ce que je veux et je parle de ma passion pour mon blog à mes proches, à mes amis, à ma famille. Je suis devenue grande, j’ai pris confiance en moi, en mes écrits, grâce à toi qui me lit. L’anonymat ça va un temps, à quoi bon se cacher, j’écris pour être lu, commenté et je n’ai pas changé de cap même si de nombreuses personnes de ma vraie vie me lisent, coucou papa !

Et quand on me demande ce que je peux bien avoir à écrire et dévoiler à la face du monde via le web, je répond toujours que mon blog ne rentre dans aucune case. Mon Blogdel reste un mélange de mes découvertes, de ma vie avec mes enfants, de ma vie de famille, parfois compliquée, parfois drôle.

Ce blog je l’ai voulu à mon image, humour et dérision, sensibilité aussi, le blogdel d’une mère de famille parfois déjantée, parfois sérieuse sur des sujets qui me tiennent à coeur. Celle dune femme de 43 ans qui a deux amours dans sa vie Oscar et Arthur, mes nains comme j’aime à les appeler, mais qui n’oublie jamais qu’il y a une vie à côté des enfants et qui veut en profiter pleinement.

Pour mes trois ans, pas de concours cette année mais une révélation, je vous aime chacun a votre façon, vous qui me lisez fidèlement ou de façon plus irrégulière. Je vous adore même. Savoir que mes écrits émeuvent, vous font sourire, ou rire aux éclats et pourquoi pas parfois pleurer, que certains de mes récits font écho à vos propres vies, c’est merveilleux. Je ne regrette pas l’aventure … On continue ensemble et ça s’arrose avec des bulles !

Bulles des vignerons de caractère, ma dernière belle trouvaille grâce à Louise Massaux

Bulles des vignerons de caractère, ma dernière belle trouvaille grâce à Louise Massaux

Publicités

4 réflexions sur “happyyyyy blogdel with you : les petits bonheurs simples #6

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s