les enfants on a quelque chose d’important à vous dire

Et oui le moment est venu de dire aux enfants que « papa et maman vont vivre séparément, qu’on les aime toujours, qu’ils n’y sont pour rien, qu’on les aimera toujours, qu’on sera toujours là pour eux, en ayant chacun nos vies, nos appartements, qu’ils vivront une semaine chez l’un une semaine, chez l’autre mais que ça ne changera rien à notre amour pour eux, qu’on sera toujours là pour eux. »

Des mois qu’on en parle avec leur père, des mois qu’on leurs cachent la vérité, ils ne sont pas dupes, je sens qu’ils sentent le bug, celle d’un papa et d’une maman qui ne s’aiment plus comme des amoureux, mais qui resteront liés pour la vie à leurs deux petits garçons qu’ils élèveront ensemble, à qui ils donneront le meilleur, la meilleure éducation possible, de l’amour, beaucoup d’amour comme des millions de couples séparés.

Pas facile, pas évident, pas une partie de plaisir mais il va falloir passer par là et les aider à se construire une nouvelle vie, dans une nouvelle ville, une nouvelle école avec de nouveaux amis mais toujours leur papa et leur maman à leurs côtés.

Je cherche les mots, les mots qui pourront rassurer des enfants de 7 et 9 ans. J’ai vécu le traumatisme du divorce de mes parents, j’avais 4 ans, j’en garde des séquelles. J’en étais sortie indemne grâce à une psychanalyse à 25 ans, qui m’a aidée à me marier sans penser que derrière chaque mariage se cachait un divorce. Ahem, un sur deux quand même !!!

Ces séquelles reviennent hanter mes nuits, quand arrive ce jour où c’est mon tour de faire vivre à mes enfants cette situation. Certes plus sereinement, pas dans le déchirement et les cris, la haine et la rancœur qu’ont vécus mes parents. Des souvenirs disparus de ma vie qui reviennent désormais par bribes dans mon esprit.

Je vais me servir de mon expérience, de mon vécu, en tirer les leçons pour faire en sorte que notre divorce soit le moins traumatisant possible pour des petits bouts, dont le seul espoir sera que papa et maman revivent ensemble. Et pour avoir souffert de ne pas voir assez mon père (la garde classique était la plus fréquente, et le divorce pour faute monnaie courante à l’époque, quelle connerie), j’ai proposé une garde alternée car je pense sincèrement que mes enfants ont autant besoin de leur papa que de moi.

La vie est une jungle parfois mais il faut la dompter ! (t’as vu je progresse)

Edit : vos témoignages sur le sujet sont les bienvenus.

Publicités

3 réflexions sur “les enfants on a quelque chose d’important à vous dire

  1. maud dit :

    Moi je ne suis pas un modèle là dedans première séparation j étais enceinte de 6 mois de ma grande, je l ai retrouvé dans le lit avec une autre…… Je suis partie et du coup il a pas voulu reconnaitre sa fille elle a 17 ans passé et je l’ai élevé seule. Second chéri papa de mon moyen une situation pas simple tellement blessée par la première histoire qu’on vivait l un en dessus de l autre ça allait bien à tout le monde. Et puis il a commencé à aller bosser à Paris…. Un jour il est revenu de Paris il me dit dimanche soir je repars à Paris et je ne reviendrais plus….. Je venais d’apprendre quelques jours avant que mon père souffrait d ‘un cancer et qu’il ne lui restait que quelques jours à vivre. Mon mec est parti 15 jours après mon père s’en allait pour toujours…. Et le papa de mon 3eme,c est un accident, sous pilule une grossesse découverte à 14 semaines (eh oui ça arrive à tout le monde) des saignements à l arrêt de ma pilule, visite chez le gynéco qui m’apprend que j étais enceinte. Du coup écho pour voir si tout allait bien (à ma demande) délais légaux passés en France il me restait l’Espagne ou les pays bas, mais ce bébé allait bien c était un petit garçon on le voyait déjà….. Je n’ai pas pu me résoudre à avorter, son père n’a pas voulu être mêlé à cette histoire, donc pas de papa officiel pour le petit qui a 4 ans aujourd’hui. 2 de mes 3 enfants ne voient pas leur papa, celui du milieu ne voit que son papa aux vacances scolaires (car c est le choix du papa) et ben les 2 qui ne voient pas du tout leur papa le vivent bien, celui qui voit un peu son papa ressent un manque certain…. Je te souhaite bon courage en tous les cas, je pense que tu sauras parler avec ton coeur de maman, lui avec son coeur de papa, et que vous ferez le mieux pour vos enfants. Je te souhaite que du bon….. Des bisous à vous pour ce passage douloureux.

    J'aime

  2. Vin Tanner dit :

    Je pense que le maitre mot pour préserver les enfants c’est « intelligence ». l’intelligence de ne pas les prendre en otage pour satisfaire son égo lorsque l’autre parent refera sa vie par exemple, l’intelligence de ne pas les faire culpabiliser lorsque on en a gros sur la patate de la réaction de l’autre, bref un seul mot mais un mot qui hélas parfois n’est pas maitrisé par un ou les parents.
    Quoiqu’il en soit je te souhaite du courage pour cette épreuve

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s