vis ma vie de sportive, épisode 5: moi Missblogdel, 42 ans, accro à l’aqua-bike

Souviens toi, il y a cinq semaines j’inaugurais en grande pompe, non pas un nouveau bar mais une reprise en main de mon activité sportive. Toute activité sportive était défaillante depuis ma tentative avortée de devenir une championne du monde de pilates, doublée d’une feldenkraiseuse de haut niveau. Autant dire que j’avais pas pratiqué de sport depuis, de source officielle 2 ans, de source officieuse 3 ans et dans les milieux informés on disait 4 ans. Bien évidemment, ma première séance d’aqua-bike ressembla à une séance de torture. Pour la revivre, clique-ici (espèce de sadique).

Toujours est-il que je suis en passe, au bout de 5 semaines, de devenir une aqua-bikeuse de haut niveau, et de faire pâlir Jeannie Longo, tellement je pédale vite ! Je te rappelle au cas où, tu ne serais pas assidu(e) de ce blog, que je pratique l’aqua-bike dans une petite piscine avec deux autres comparses, sous l’oeil vif et averti d’un tyran coach. Je précise au passage que le coach est une femme de 42 ans qui en paraît 22 et pèse 20 kilos, et que le seul coach homme que j’ai vu un dimanche au club n’a rien de Jude Law, j’te résume il est très-très vilain.

Bref tu l’auras compris, je me suis trouvée une nouvelle passion, à pédaler comme une dingue sur mon vélo, à faire des abdos #sameyr ça fait mal. Je prend même un malin plaisir à y retourner chaque semaine sans rechigner, week-end inclus. Je te vois sourire derrière ton ordi, te dire oui mais cinq semaines c’est rien, alors j’en profite pour te dire que j’ai rempilé pour 10 séances. Ah tu fais moins le malin ou la maligne, tu sens le potentiel en moi ?

Et j’aime autant te dire que rien ne m’arrête quand il s’agit de filer à l’aqua-bike. J’ai même expérimenté l’aqua-bike un lendemain de soirée très arrosée au rosé avec des voisins, même pas peur. J’ai juste prévenu la coach en arrivant que j’avais deux de tension et je suis ressortie assoiffée et lessivée (mes cuisses et abdos s’en souviennent encore).

Et comment te dire …. qu’au bout de 3 séances, j’ai servi de MODELE à deux débutantes, ouais ouais, moi Missblogdel, ne ris pas, ça t’en bouche un coin ? N’empêche que j’étais ultra-méga-fière !

Je ne sais pas combien de temps durera ma frénésie de sportivité intense, je ne sais pas si elle passera le cap de la rentrée, après le passage par le farniente sur la plage, les apéros et les tapas, mais je profite de ces moments de pédalage intensif en musique pour me vider la tête et tout oublier. Et j’avoue que même si j’ai encore des putains de courbatures pendant un à deux jours après une séance, j’ai envie d’y retourner et c’est déjà beaucoup. De là à dire que j’ai le cuissot et le fessier plus fermes, il n’y a qu’un pas ! Dingue non ? toi qui pariais pas un kopeck sur ma capacité sportive, t’es bluffé(e) ?

Prochain épisode de ma vie de sportive : bientôt je teste la zumba avec une copine qui a su m’attirer dans un guet-apens et se reconnaîtra en me lisant ici 🙂

Lire aussi :
– Vis ma vie de sportive, épisode 1
– Vis ma vie de sportive, épisode 2
– Vis ma vie de sportive, épisode 3
Vis ma vie de sportive, épisode 4

Publicités

3 réflexions sur “vis ma vie de sportive, épisode 5: moi Missblogdel, 42 ans, accro à l’aqua-bike

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s