vis ma vie de sportive, épisode 4 – j’ai testé l’aqua bike, même pas peur !

Et oui souviens toi que je ne recule devant aucun sacrifice dès qu’il s’agit de sport, surtout quand c’est nouveau et tendance, et surtout surtout, à l’approche de l’été. Oui en hiver tu m’auras rarement sur une activité sportive mais bien plus facilement à l’apéro, j’avoue !

Là, à deux mois et demi de l’été et depuis ma dernière tentative avortée dans l’oeuf de devenir championne du monde de Pilates, je me suis reposée sur mes lauriers côté sport.

Alors autant te dire que pour ma première séance d’aqua-bike, j’ai mis la barre haute, en commençant par 45 minutes de pédalage intensif dans la flotte. Même les capitons en tremblent encore !

Evidemment toi qui est derrière ton ordi, smartphone, tu te dis « oui ça doit être fastoche de pédaler dans l’eau », détrompe toi les premières minutes sont très agréables, l’eau est chaude, très chaude, il y a des buses hydro-massantes un peu comme dans un jacuzzi, mais très vite ça te tire dans les guiboles, le cuissot et les fessiers.

Et puis va comprendre pourquoi, alors qu’on devait être trois pigeons à faire les cons dans une mini-pistache avec des instruments de torture sur des vélos, je me suis retrouvée seule, avec mes petits chaussons de sirène, face à une coach, belle comme Cristina Cordula, 22 kilos, 22 ans, pas un pète de graisse ! Déjà le petit chausson, ça te pète la silhouette et ça fait ressortir la cellulite, hein !

Bref ma charmante coach a su me mettre immédiatement à l’aise en commençant par me lâcher un « t’es débutante ? » et moi de lui répondre « ça se voit tant que ça 🙂 ». Et ben oui ma poule parce que toutes les débutantes, pédalent par à coup, alors que les aqua-bikeuses expérimentées pédalent non stop et comme Jeannie Longo. Et si tu veux les cuisses de Jeannie (non merci trop musclées c’est vilain) va falloir pédaler et ne jamais t’arrêter de pédaler. Voilà posées les bases de ce qui m’attend. C’est par où la sortie de secours ? J’peux m’enfuir ? Impossible, ils ont tout prévu, va falloir pédaler bichette !!!

Une fois mise en confiance, elle m’a filée des gants et à commencer à me faire mouliner des bras de l’avant vers l’arrière, dans l’eau tout en continuant de pédaler. Ah oui là déjà c’est moins rigolo. Et puis j’ai enchaîné, pédalage en avant, pédalage en arrière, assise, le cul en l’air, debout, semi-allongée. Finalement seule c’est peut-être mieux hein !

Au bout d’un quart d’heure, j’ai du lui faire peur parce que d’un coup elle m’a demandée si j’avais apporté de l’eau, et comme en bonne alcoolique je pense que l’eau c’est le mal, elle est allée me chercher un verre et m’a accordée une pause, avant d’ajouter « je voudrais pas te perdre hein ». Là j’ai pas pu répondre, j’étais à deux doigts du claquage et elle a quand même insisté pour que je continue à pédaler même pendant la pause-eau. Ah OK garce !

Après, alors que j’étais à 5 minutes de la fin de la séance, que je m’imaginais bien en train de m’engloutir un macaron Pierre Hermé à la violette pour fêter dignement ma survie (puisque que l’institut est situé par le plus grand des hasards entre une boutique Pierre Hermé et une patisserie Eric Kayzer) j’ai enchaîné pédalage intensif ET abdos, sameyr ça fait mal. Oui madame et je peux te dire que j’en ai sué.

Et puis j’étais si bien avec elle, qu’au bout de 30 minutes, 3 acolytes sont arrivées pour le cours suivant et quand la coach m’a proposée de rester un peu, j’ai enchaîné 15 minutes supplémentaires de mouvements, même pas peur.

Evidemment quand je suis sortie de là, j’avais envisagé un programme d’activités, et même du shopping, j’ai préféré rentrer chez moi me parer d’arnica en préventif sur tout le corps, en attendant le deuxième effet kiss-cool, les deux jours de courbatures. Et si je te dis que j’y retourne la semaine prochaine, tu me prends définitvement pour une dingue ? Et puis tiens, quand je serai championne d’aqua-bike, je passerai à l’aqua-zumba. Même pas peur !

Si tu veux tout savoir de l’aqua-bike ou trouver un club pour en faire dans ton coin : http://www.aquabiking.fr/

Publicités

2 réflexions sur “vis ma vie de sportive, épisode 4 – j’ai testé l’aqua bike, même pas peur !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s