dans la tristesse et le chagrin

Je vous vois depuis des années, de nombreuses années même, enterrer vos proches et surtout vos parents. Je lis la tristesse de vos SMS reçus lorsque la mauvaise nouvelle tombe comme un couperet.Je sais jamais quoi vous dire, y’a rien à dire en fait, si ce n’est qu’on est là en cas de besoin, pour quoi que ce soit.

Je suis triste pour vous, votre famille, ceux qui restent, une réelle tristesse, je suis sensible au malheur de ceux que j’aime. Et bien sûr, je sais qu’un jour mon tour viendra et qu’il me faudra tour à tour enterrer père, mère, belle-mère et beau-père. Et oui les joies d’une famille recomposée ou je suis fille unique feront de moi en théorie la dernière survivante. J’y pense et puis j’oublie vite.

Je vous vois, sitôt la cérémonie terminée et à peine les condoléances reçues, vider ses maisons emplies de souvenirs, vos souvenirs avec vos parents. Ses souvenirs qui ont bercé votre enfance, votre adolescence et parfois même votre vie depuis plus de quarante ans, ses maisons dans lesquelles vous avez vécu avec eux. J’admire votre courage, votre sang-froid dans cette épreuve de la vie, la pire épreuve, celle d’accompagner un père ou une mère pour qu’ils reposent en paix.

Et après a vie reprend avec son cortège de joies et de peines !

Edit : j’ai une pensée émue pour « ma caille » qui enterre aujourd’hui celui qui lui a donné la vie et m’a inspirée ce billet auquel je pensais depuis longtemps.

Publicités

2 réflexions sur “dans la tristesse et le chagrin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s