si Elle le dit …alors t’as raté ta vie ?

Ce qui est bien avec le magazine Elle, c’est qu’on en apprend tous les jours sur la sexualité qu’il faut avoir pour ne pas être has been ou s’emmerder dans son couple. Après l’imminent article polémique sur la pipe, ciment du couple ou tu apprends comment sucer utile, cette semaine Florence Tredez t’explique comment pécho un amant à 40 ans et  te signale au passage que tu n’as que l’embarras du choix au cas où tu ne le saurais pas amant 2.0, amant vintage,  amant marié, amant tatoué, amant cochon, amant sarkozyste ou amante, tous les coups sont permis, y’en a pour tous les goûts. Et poulette en plus c’est « moins cher que le it bag, plus efficace que le Botox« . Bientôt remboursé par la Sécu ? Je demande hein 🙂

Et là tu apprends ma belle que “si (tu) n’est pas encore sortie avec une fille à 40 ans, c’est que (tu) as raté (ta) vie”. La suite de l’article vaut son pesant de cacahouettes puisque sortir avec une femme te permettra de briller auprès de tes amis qui se sont rendus en janvier  « à la manifestation pour le Mariage pour tous …” pendant que tu bullais au lit spèce de feignasse, et même d’être “au cœur de l’action et des débats qui agitent la société en ce moment : mariage gay, adoption homoparentale, PMA, GPA”. Ah ? Et attend ma poule comme tu vas le claironner sur tous les toits que tu couches avec Louise, la nouvelle bombasse blonde à forte poitrine du service de presse, tu peux « même devenir le centre des conversations à la cantine ou devant la machine à café ». Caméra Café bonjour on tient un scoop !

Et en plus l’avantage avec l’amante c’est que tu pourras parler chiffons et échanger vernis et rouge à lèvres, ce qui n’est quand même pas gagné avec l’amant tatoué ou sarkozyste.

Ah oui d’un coup, je me souviens pourquoi je me suis désabonnée à Elle il y a quelques années !

Publicités

7 réflexions sur “si Elle le dit …alors t’as raté ta vie ?

  1. pingouin grincheux dit :

    Marrant, Mme Pingouin me faisait la meme reflexion : si c’est pas du cul, c’est les pauvres filles perdues dans un pays exotique quelconque ou alors un portrait d’une inconnue amie de la cousine du voisin de la marchande de pain d’un membre influent du gouvernement… ou presque.
    Le magazine s’est perdu en voulant la jouer politique et provoq’, comme les inrock’ qui de sublime magazine de rock et culture urbaine est devenue un pauvre torchon politicard qui ressemble de plus en plus à un mauvais télérama.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s