« 50 nuances de Grey », du porno soft en vente en grande surface

50 nuances de Grey - EL James - JC Lattès

Evidemment difficile de passer à côté du livre Fifty Shades of Grey, la trilogie qui a eu un succès fou aux Etats-Unis, évinçant même l’indétronable Harry Potter. Ils sont fous ces américains ? Bah tant que ça. Mais si tu n’as pas entendu parler de ce bouquin, à mi chemin entre l’histoire d’amour et le conte érotique moderne c’est que tu vis sur une autre planète. Moi perso je l’ai croisé au détour d’un rayon de chez Monop, entre le shampoing et le tube de colle de mon nain.

L’histoire 
Elle, Anastasia Steele, étudiante en lettres de 22 ans, lui, Christian Grey, 26 ans, sombre milliardaire un brin pervers, qui lui propose dès leurs premiers rendez-vous de se lancer dans un jeu érotique sado-maso. Le titre évoque les « 50 nuances de gris » de la personnalité de Christian Grey, et s’avère tout aussi dense en descriptions détaillées de ses ébats et orgasmes avec Ana, « plutôt douée à l’oral pour sa première pipe » ou en scènes déjà cultes comme « ce jour où j’ai essayé les boules de geisha », qui ont fait bondir les ventes de sex toys de 400% sur Amazon. On ne compte plus les produits dérivés du film, autres livres pour pimenter votre vie sexuelle, menottes, fouets, sex-toys … Tout est bon à grand renfort de marketing pour booster les ventes autour du livre. Une adaptation cinématographique de la trilogie est même envisagée.

Mon avis même si tout le monde s’en fout
Sur le fond c’est un livre écrit par une femme pour les femmes qui ravira les hommes, je me comprends, si j’en crois l’intérêt suscité par la lecture de ce bouquin auprès de ma timeline masculine sur Twitter. J’avais lu ici ou là que c’était un livre pour la ménagère de moins de 50 ans, je me croyais pile poil dans la cible, et en même temps difficile de m’identifier à une jeune vierge de 23 ans avec un milliardaire de 26 ans. L’écriture est simple (elle kiffe son odeur de gel douche quand même^^) et le scénario érotique reste plutôt soft dans une version romancée façon livre à l’eau de rose. La lecture dudit contrat de soumission d’Anastasia par Christian Grey est même profondément ennuyeuse. En résumé entre deux scènes hot, on s’ennuie grave. Malgré tout le récit est bien ficelé (oup’s pardon y’a pas de jeu de mot) puisqu’à la fin on s’est tellement attaché (sans jeux de mots aucun encore) à nos deux beaux tourtereaux et à leurs jeux SM qu’on en redemande et on file acheter le tome 2 en espérant qu’il sera ENFIN plus trash ! On veut du cul, bordayl.

50 nuances de Grey, de E. L James publié chez JC Lattès, 560 pages, 17 euros, suivi de 50 nuances plus sombres  et à paraître le 6 février le tome 3, 50 nuances plus claires.

Publicités

2 réflexions sur “« 50 nuances de Grey », du porno soft en vente en grande surface

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s