« les feux de la droite » dans ma maison

Souviens toi ami lecteur, dimanche dernier se jouait l’élection de celui qui allait sauver l’UMP, tu sais ce parti où Brad a milité quelques années avant de jeter l’éponge, en déçu du Sarkosysme. Ah tu savais pas, bah voilà tu sais j’ai épousé un homme de droite. Tu sais ce genre d’homme qui est capable de se lever le dimanche pour aller tracter sur le marché, qui tient le bureau de vote à chaque élection, qui passe beaucoup de temps avec ses potes à refaire le monde dans des réunions locales du parti. Pas de ces grandes gueules qu’on voit à la télé, pas de ces hommes qui font de la politique politicienne, juste un militant, un vrai qui y croit et vit la politique avec ses tripes.

Quand j’ai vu Brad partir dimanche dernier au bureau de vote, je me suis dit que c’était un acte de bravoure de croire encore en ce parti en décrépitude, plein d’espoir de voir son François remporter la présidence. Lundi matin dernier, j’ai lu le désespoir sur son visage à l’auto-proclamation de Copé à la tête de l’UMP. De cette semaine pleine de rebondissements, des 98 voix d’écart, au recomptage des votes par la COCOE, à l’oubli de 3 bureaux, en passant par la médiation d’Alain Juppé, on a touché le fond et on a perdu un militant qui y croyait encore un peu.

Ca fait rire à peu près la France entière, Brad ça ne l’amuse pas, pas vraiment. Il ne parle plus devant le JT, il regarde BFM TV dépité, il a sa mine défaite des mauvais jours. Je pense que la droite l’a tueR. Prochaine saison et dénouement ce soir ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s