qui a eu cette idée folle un jour d’inventer l’école ?

A la base j’avais plein de principes pour l’éducation de mes nains, mais ça c’était avant de les avoir en fait. Tu vois je pensais que mes enfants seraient éduqués dans une école laïque, publique, celle qui offre l’égalité des chances pour tous, mouhahaaa. Et puis il aura suffit d’un déménagement en zone sinistrée sensiblement craignosse pour que je découvre que non tous les enfants n’étaient pas des petits Nicolas.

Ca a commencé en grande section de maternelle, tu te dis que ton nain va être heureux, que l’école fait très troisième République, qu’elle est a cinq minutes à pied de la maison que tu viens d’acheter en t’endettant sur 20 ans et en t’éloignant de Paris un peu plus, la quête du Graal du banlieusard en mal de verdure et qui en a plein le cul de passer ses week-end aux parcs et de payer cher un appart en banlieue bourgeoise. Et là tu déchantes un peu en fait …

Alors que t’es heureux/se dans ta maison, que tu découvres les joies de laisser ton salaire chez Casto et des bouchons sur l’autoroute de la misère et/ou des transports en commun de banlieue à banlieue, tu comprends avec stupeur que la banlieue rose c’est pas rose tous les jours. Et tu te demandes avec honte si le karcher de Sarko c’était pas une bonne idée.

Quand ton nain revient en pleurs tous les soirs parce que ses potes sont chan-mé avec lui, tu te dis que oui l’école privée tu l’avais envisagée dans le calcul de ton crédit/maison pour l’entrée en 6ème mais que bon peut être tu peux te priver avant pour que ton fils soit heureux et retrouve le goût et le sourire d’aller à l’école.

Tu fais tellement des pieds et des mains que tu le fais entrer ni une ni deux dans la meilleure école de ta ville en grande section de maternelle, que ça te coûte un bras, surtout quand il faut y mettre le second mais c’est pas grave tu veux le meilleur pour tes enfants.

Et puis là, deux ans après, un soir, ton fils rentre de l’école en te disant, tu sais maman aujourd’hui y’a 8 filles de ma classe qui ont tapé Mathilde et lui ont bourré du papier toilette dans la bouche pendant la récréation de 16h30 et personne n’a rien vu. Y’a un mot dans mon cahier de correspondance, faut que tu le lises.

Les bras t’en tombent, toi qui pensais leur avoir donné le meilleur, tu es choquée. Tu te demandes comment un tel acte est possible, comment des enfants ont pu penser à faire ça à leur camarade de classe, qui les élèvent, comment un défaut de surveillance a pu permettre que ça se produise, comment, comment, comment ??? les questions se bousculent dans ta tête et tu te demandes si t’as bien fait de faire ce choix de vie. Et tu veux un précepteur jeune et beau pour élever tes enfants.

La vie est une jungle.

Publicités

4 réflexions sur “qui a eu cette idée folle un jour d’inventer l’école ?

  1. Cécile Une Quadra dit :

    La violence et la bêtise se trouve partout, faut pas croire, aussi bien chez les parents que chez les enfants, école privée ne veut pas dire parents meilleurs éducateurs, parfois justement ils délèguent un peu trop à cette école payée un bras.
    Ici coup de bol l’école de proximité est en ZEP mais pas de soucis particulier, des classes de 18/20 maxi depuis la maternelle contre des effectifs à +/- 30 élèves dans l’école privée proche. Tout roule. On tente de continuer dans le public ZEP au collège l’an prochain et on verra, j’espère ne pas devoir passer au privé parce que vraiment ça ne me branche pas du tout (j’y ai passé 10 ans et bon…)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s