la loose du samedi soir

Tu sais quoi, moi le samedi souvent je sors, je vais boire des coups à droite à gauche, chez des amis dans le coin, ça se finit à la petite poire qui glisse bien. Et puis y’a eu ce samedi soir-là, ou de retour de vacances, je ne suis pas invitée à une soirée, un samedi sans joie comme on disait avec ma copine Lydie quand on était d’jeuns. Tu sais un de ces samedis, où tu te dis que les autres doivent s’amuser et que toi t’es chez toi alone et que t’as même pas commandé de pizzas comme tes copains desfraisesetc et Deefray.

Alors là s’offre à toi … l’option télévision. Tes parents regardaient Champs-Elysées avec Michel Drucker (il sévit encore le bougre) dans les années 80, toi t’as Danse avec les Stars, présentée par Sandrine Quétier et Vincent Cerrutti. Le principe est simple, une célébrité qui n’a pas de talent de danseur, enfin pas plus que toi ou moi, danse des danses que tu danses jamais, avec un danseur professionnel, sous les yeux émerveillés d’un jury. Oui voilà t’as déjà envie de pleurer tu te remémores avec nostalgie le générique de Champs-Elysées en te disant que tes parents devaient au moins faire l’amour devant (private joke, comprenne qui pourra) et qu’il n’y avait pas de coupure pub.

Alors si tu veux zapper, ce soir là, t’as le choix, avec du rugby avec France/Australie, plus viril, des hommes bien gaulés, se jettent les uns sur les autres et tentent de passer un ballon ovale au-dessus des buts. Evidemment c’est pas le porno de Canal, ça finit pas en partouze ou alors toute façon quoi qu’il arrive t’es pas invité(e) à la troisième mi-temps, ni dans le vestiaire.

Dernière option, te refugier dans le wouèbe mondial. Tu oublies direct Twitter, parce que toute ta timeline tweete du Danse avec les Stars, ce qui t’oblige à remonter à la première option et a rallumer ta télévision. Ceux qui ne tweetent pas la télé, sont dans une soirée géniale avec plein d’alcool, et ils tweeteront bourrés sur les coups de minuit, une heure, tu dormiras déjà épuisé par ton marathon télévisuel de la misère, les boulasses.

N’imagine pas non plus que tes amis facebook sont dans la place. Eux ils passent la soirée au Macumba night et t’auras les photos demain après-midi quand ils auront cuvé les mojitos qu’ils se sont mis dans le gosier pendant que toi tu loosais chez toi. VDM !

ÉDIT : samedi prochain ce sera sans moi, on a les ex-madrilènes à la maison. Enjoy !

Publicités

7 réflexions sur “la loose du samedi soir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s