#j’aime, j’aime pas

J’avais un peu zappé le traditionnel j’aime, j’aime pas ces derniers temps. Peut-être parce que je suis pas fan de la routine et puis hop envie de reprendre aujourd’hui.

J’aime
Les belles rencontres : lors de mon petit périple en Avignon comme envoyée spéciale pour desinformations.com, j’ai rencontré :
– Celle qui se cache derrière les Bridgets, un site sur les relations hommes-femmes. Sitôt rentrée j’ai lu le blog de A à Z. Au rayon bonnes découvertes, si tu cherches l’âme soeur, tu vas à l’apéro du jeudi. Le concept : Un jeudi sur 2, un nouveau bar, des habitués et des nouvelles têtes avec qui boire un ou des verres en toute convivialité. Voilà c’est 10 euros et tu peux gagner des places pour le prochain en cliquant ici.
– Manu, des Pensées de Manu : des billets plein d’humour, écrit avec une belle plume, à consommer sans modération. Sache que dans la vie elle aime torturer des stagiaires, se fout des classements et rencontre Ben Affleck, yep une grande dame de la blogosphère,
– Caro, du blog Histoire de Nombrils, une vie de pintade avec un petit nombril,
– Et même the star of twitter Justin Biébière qui organise des chouettes concours photos ici.
– Et bien sûr, encore et toujours, ma complice de soirées arrosées, Louise Massaux que j’ai interviewé ici pour les besoins du blog.

Le vin rouge et j’ai découvert et aimé l’Envy, un vin rouge du Domaine des Pasquiers dans le Vaucluse, alors je partage ma trouvaille : une robe grenat sombre, au nez des arômes intenses de fruits rouges écrasés, d’humus et de poivre. La bouche est longue, les tanins sont soyeux.

J’aime pas
Aller chez le dentiste ou chez le coiffeur
Le dentiste c’est un souvenir de mon enfance et de mon adolescence, des années passées en orthodontie, avec des appareils et des bagues aux dents. Ado, franchement pas cool pour galocher tout ça mais on s’en remet.
Le coiffeur j’ai jamais compris d’où me venait cette hantise. Peut-être parce que j’ai du mal à exprimer ce que je veux en général et chez le coiffeur en particulier, par conséquent je ne ressors jamais contente. Je me souviens d’une fois, j’étais allée chez Jean-Louis David avec des envies de changement faut pas dans mon cas, j’étais ressortie avec la fameuse frange, tu sais celle très en vogue dans les années 90. Le mannequin était blonde avec des cheveux frisouilles, je suis chatain avec des cheveux raides. Bref un désastre capillaire, même ma mère avait ri sous cape. Derrière j’ai du porter un chapeau pour cacher la misère pendant des semaines. Et côté couleur c’est pas mieux, une fois j’ai expliqué que je ne voulais pas ressortir blonde à une coloriste débutante, et la comprenne qui pourra je suis sortie avec des cheveux très très très noirs. La couleur qui donne une mine de chien battu à n’importe qui, et qui amochirait même Scarlett Johansson.
Les histoires qui finissent mal, je trouve ça moche,
L’automne : les feuilles mortes, la pluie, le vent, la Toussaint,
Penser aux vacances de Noël : déjà et me dire que je n’oublierai jamais nos Noël dans le Var, mais elle n’est plus là, ma petite mamie chérie pour nous organiser ces si belles fêtes de famille.

Allez je vous bisoute, et bon dimanche sous vos applaudissements.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s