en exclusivité : 5 questions à Laure Mezarigue

Laure Mezarigue – crédit photo @ceanothe

Auteur de 35 ans, Laure Mezarigue, consultante en gestion documentaire a écrit un premier recueil de nouvelles en 2009 « Chroniques d’une pieuvre » qui raconte les tribulations amoureuses d’une trentenaire sur le web de façon humoristique. Après le rire, Laure Mezarigue explore avec « L’agrément » la notion de dépassement de soi à travers le portrait choral de salariés en prise avec leur mal-être. A l’occasion de la sortie de son nouvel opus « L’Agrément », j’ai l’honneur et le plaisir de la recevoir sur mon blogdel. Roulement de tambour !

1. Comment t’es venue l’envie d’écrire ?

Je suis venue à l’écriture en ayant perdu mon second père. Ecrire était devenu alors un impératif pour surmonter sa mort et se raccrocher à quelque chose de souriant, de jubilatoire et de drôle, ce que j’ai essayé de faire avec « Les chroniques d’une pieuvre« , puis j’ai créé mon blog et d’autres livres sont venus s’ajouter dans mon escarcelle comme « L’agrément » ou encore « Fleur de Bitume« . L’écriture est devenue dès lors une compagne de route dont il est devenu impossible de se séparer.

2. Avec « Les Chroniques d’une pieuvre » tu nous as habitué à beaucoup de dérision et de légereté, « L’Agrément » est un livre beaucoup plus sérieux sur le thème de la bi-polarité. Peux tu nous en parler ?

J’ai signé un livre sur la bipolarité car je suis touchée de près par la maladie et je voulais rendre hommage à tous ces gens dont la vie en dents de scie les bringuebalent constamment de moments d’euphorie en moments de désespoir. Je voulais symboliser à travers Lydia cet éternel  combat qu’ils doivent mener contre leurs émotions fluctuantes qui les conduisent de sommets de certitudes en gouffres de désillusions. Maintenant, beaucoup ont tenté de canalyser leur bipolarité pour mener de grandes choses,  j’ai ainsi appris que la plupart des artistes étaient bipolaires, de Virginia Woolf à Kurt Cobain en passant par Hemingway, ce qui montre que la maladie n’est pas une fatalité et qu’elle peut amener à des projets que l’on aurait pas forcément construits sans elle.

3. Quel est l’objectif de ce nouveau roman ?

L’objectif de ce roman est de montrer comment une équipe de bras cassés arrive littéralement à s’arracher à elle-même pour se dépasser. L’idée c’était de montrer comment des individus acculés par leurs peurs peuvent arriver à mobiliser leurs ultimes ressources pour combattre leur ennemi intime, à savoir eux-mêmes.

4. Et où peut-on se procurer ton nouveau chef d’oeuvre ?

On peut se procurer « L’agrément » chez Trinôme éditions qui est une maison d’édition monté par un amoureux de la littérature, Clément Chatain. C’est une fierté que de travailler avec lui. La maison a créé un site sur lequel on peut se procurer ses livres : http://www.trinome-editions.com/

5. Ton troisième roman, “Fleur de Bitume” sera publié en 2013. Peux tu nous en dire deux mots en exclusivité pour mon blogdel ?

« Fleur de Bitume » raconte l’histoire d’une vieille prostituée qui rencontre pour la première fois son petit fils. C’est lui qui va raconter son quotidien difficile avec ses mots d’enfance. C’est une sorte d’histoire d’amour narré par un gamin du haut de ses 10 ans.

Et si tu veux rencontrer Laure Mezarigue tu viens à son apéro-dédicace de « l’Agrément », ce samedi 23 juin, à partir de 20h à l’O Paris au 1 rue des Envierges, 75020 Paris.

Si tu as loupé ma première interview de Laure Mezarigue, clique-ici

Publicités

6 réflexions sur “en exclusivité : 5 questions à Laure Mezarigue

  1. clément chatain dit :

    Excellent cet entretien entre Laure MEZARIGUE et Missblogdel ! L’Agrément, c’est un roman qui a fait qu’une maison d’édition devait exister. Des romans d’une telle puissance, sensibilité, arrivant à mélanger humour et sujet grave ne peuvent qu’être publiés selon moi. Merci à toi Laure pour ce magnifique manuscrit que tu m’as confié.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s