du virtuel au réél

Quand je suis passée de derrière mon écran d’Iphone à l’IRL, la première fois j’ai eu peur. La proximité avec les réseaux sociaux et/ou les blogs ça pousse les gens à te livrer leurs vies comme si on se connaissait depuis 10 ans, avec parfois de lourdes souffrances à te balancer dans la gueule.

Une fois que j’ai admis et compris que ces personnes rencontrées via les réseaux, aussi drôles puissent-ils être virtuellement, sont de vrais gens de la vraie vie avec de vraies joies et de vraies galères dans leurs vies de tous les jours, j’ai eu envie d’en rencontrer d’autres, avec toujours cette soif de découvertes.

A commencer par les blogueurs/ses parce que c’est mon coeur de cible, comme on dit dans mon jargon de communicante, parce qu’ils font vivre la blogosphère, que je les lis et commente depuis des années. Un jour, on se rencontre dans une soirée de blogueurs/ses ou autour d’un verre. On papote blog mais pas que, on a des affinités et des goûts communs, on se revoit #oupas.

A côté de ça, j’ai un compte Twitter depuis février 2011, créé pour la promo de ce blog à la base. Avec près de 600 followers, plus de 30 000 tweets à mon actif, j’avoue une vraie addiction à ce réseau. J’ai noué des contacts avec certains de mes abonnés et je « connais » virtuellement toutes les personnes qui me mentionnent et certaines presque aussi bien que mes potes. J’exagère un peu, enfin j’exagère à peine même si parfois ça me fait flipper. Alors forcément un jour on se rencontre autour d’un verre, d’un déjeuner ou d’une soirée, on discute, on se revoit.

Le côté cool de tout ça, c’est bien sur ces rencontres de gens que je n’aurais pas forcément croisé dans la vraie vie sans Twitter ou les blogs parce qu’on ne fait pas partie des mêmes réseaux, du même secteur d’activité, de la même région géographique ou du même monde tout simplement. Le deuxième effet kiss-cool ce sont parfois de vraies bonnes surprises et des relations qui durent. Après j’oublie jamais que j’ai une vraie vie, des amis de longue date à qui je suis fidèle, Brad, une famille, des nains et que je ne suis pas disponible non stop pour cette nouvelle vie « virtuelle » née de mon addiction au web.

A lire aussi :
la Gamon Girls Party et mes belles rencontres ce soir là.
la double-vie de Missblogdel

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s