le foot, le nain et moi – épisode 1

Chez les Blogdel, on est des intellos #SacheLe. Enfin de mon côté …  surtout. Tout le monde n’a pas la chance d’avoir un oncle poète au XXIème siècle, un autre peintre impressionniste tendance école de Barbizon, une tante spécialiste de Max Jacob et un cousin écrivain et édité à 22 ans. Ouiiii je te vois venir avec tes gros sabots ! Tu vas dire et toi dans toussa ? Moi je n’ai pas encore révélé mon art si ce n’est bouare et danser bourrée en soirée c’est un début mais quand je vais me lancer dans la chanson tu rigoleras moins. Et tu te mettras à genoux pour avoir un autographe.

Alors forcément, vu le contexte familial, je pensais avoir donné naissance :
1. au futur Picasso,
2. au futur Marc Lévy ou Guillaume Musso, peut importe la qualitay tant qu’il caracole en tête du box-office des ventes,
3. ou encore au futur Woody Allen.

Forcément je me suis retrouvée un peu désemparée quand le nain m’a harcelée pour jouer au foot. Deux ans que ça dure la rigolade. J’ai bien essayé de l’orienter vers la piscine (ça a marché 6 mois, il était malade tout le temps), le tennis (même pas dans mes rêves),  l’équitation ( moi : « c’est mignon un cheval tu trouves pas ? » lui : « non ça sent mauvais« ) et même le rugby avec mes potes du sud-ouest « équipe magnifique » et leurs enfants qui joue dans un club à proximité. Et là j’ai eu droit à  « Louis il revient toujours avec un nez cassé, un oeil au beurre noir ou un genou en vrille maman, son père aussi c’est normal« . Difficile de dire « mais bien sûr chéri, c’est en se forgeant qu’on devient forgeron, t’es chochotte« . Il peut pas comprendre le nain. Il s’accroche à l’aïkido depuis un an et a repris cette année, sur une idée originale de mon père ce héros qui lui pratique depuis 10 ans. Mais le foot, ça reste quand même son obsession.

Ouais mais le foot quand même c’est un cauchemar. JE VEUX UNE FILLE QUI FASSE DE LA DANSE ! T’imagines la vie infernale ? JE VEUX UNE FILLE QUI FASSE DE LA DANSE ! Les entraînements le samedi. JE VEUX UNE FILLE QUI FASSE DE LA DANSE ! Les matchs le dimanche à perpet’ sous la pluie. JE VEUX UNE FILLE QUI FASSE DE LA DANSE ! Si en plus il me ramène Zahia dans 15 ans, je le déshérite !

Publicités

11 réflexions sur “le foot, le nain et moi – épisode 1

  1. des fraises et de la tendresse dit :

    Tu vas me croire ou pas, mais pour ma part, c’est ma môman qui m’a inscrit au club de foot du village. Presque de force. Oui, j’ai pas l’air mais j’étais un peu le vilain petit canard (Caliméro) qui n’a pas de copains et qui s’ennuie. Mais le foot, c’était pas la meilleure idée qu’elle ait eue. (Le meilleur souvenir que j’en garde ce sont les douches collectives).

    J'aime

  2. Moi, mon nombril dit :

    Pour toutes ces raisons, et parce qu’en plus son père travaille le week-end, j’ai dit « pas question ». Je ne m’imaginais pas me fader les terrains de foot chaque week-end. Non mais oh ! On n’en a plus jamais entendu parler, vu que ça avait aussi cloué le bec à son père qui n’y voyait pas d’inconvénient. Ben tiens !

    J'aime

  3. Godai Yusaku (@oOoYusakuoOo) dit :

    Ahum comment dire …, je vous trouve un peu sévère

    Alors nous dans la famille on est pas du tout (mais alors pas du tout) lettré, pas d’artistes, pas de créatifs, nous c’est descendance de paysans les pieds sur terre bien ancrés et pas la tête dans les nuages.
    Bref, je m’égare. Moi mes pocket monsters ils sont comme papa… consoleux (en opposition aux pécéistes dans les années 90 mais les moins de 20ans ne peuvent pas connaître). Donc ils sont en permanence une manette entre les mains les yeux rivés soit sur le 55 » du salon soit sur le 3″ de la DS/PSP.
    Donc l’idée de madame pour les sortir ça a été le foot (madame est un garçon manqué supporter de l’équipe de France de Foot 82 et 84).

    Donc on a un peu forcé n°1 à intégrer l’équipe locale. Depuis il y retourne tous les ans, ce sera jamais un grand joueur mais ça le fait courir et une sortie avec les copains les mercredi et samedi.
    n°2 lui, il a demandé à intégrer les débutants cette année (les n°2 ça veut toujours faire comme l’aîné, pas besoin de forcer).

    Alors oui, faut les emmener, les supporter, ils ont matchs tous les samedi surtout qu’on a un club de 200 licenciés très actif (sur 1080 habitants) et entrainement le mercredi.
    Mais on va pas à tous les matchs, on les dépose et puis ils s’intègrent dans le groupe.
    Quelquefois ils vont en déplacement en bus pour des tournois, ça les fait s’émanciper un peu.

    ça les fait sortir, se défouler pis ça libère la télé pour Papa ^^ au moins quelques heures….

    J'aime

  4. Ali dit :

    Alors là… je ne ne peux que compatir. Et j’appréhende grandement l’époque où mes garçons décideront eux même ce qu’ils veulent faire…
    On est 2 anti-foot… j’espère que ça pèsera dans la balance.

    Courage !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s