back

Je ne devrais pas m’absenter aussi souvent loin de mon home sweet home. A chaque fois c’est la même, je me morfond comme une âme en peine quand je rentre à la grande ville. Où que j’aille j’ai envie d’y rester, si c’est pas le signe que je suis au bord du gouffre, ça y ressemble. Enfin j’te rassure j’vais rarement au Tréport en vacances. C’est juste la preuve que je suis mûre pour vivre en province. La preuve quoi, y’a plus qu’à trouver 2 jobs pour Brad et moi. Rien que ça, ça se trouve pas sous le sabot d’un cheval.

A chaque retour c’est la même :

– Je retrouve mes as du volant, ceux qui pensent que la route leur appartient, conduite parisienne oblige, nan parce qu’en vrai j’habite pas Bora-Bora.

– Je dois trier une tonne de courriers et publicités dans ma boîte à lettres. Une fois j’ai même eu un rappel des impôts. Les chiens galeux, ils attendent que tu partes en vacances pour t’écrire comme s’ils avaient accès à ton outlook, « tiens elle est pas là on va lui envoyer un petit rappel », depuis je tremble sans raison quand je vais chercher mon courrier.

– Je côtoie à nouveau des gens qui font la tronche en regardant leurs pompes et te disent pas bonjour. Ca existe pas en province ça, si ? Moi quand je vais en région comme on dit, je prends sur moi d’être aimable et de parler à l’autochtone parce que chez le parigot c’est pas inné la papote quand même. Tiens même qu’une fois on m’a même demandé si j’étais de Chambéry pour te dire comment j’étais sympatoche avec le local.

– Je suis confrontée au problème du frigo quasi-vide avec deux poissons panés Captain Igloo et des mini-boudins blancs Picard qui se battent en duel dans le congel, pas de quoi nourrir une famille de goinfres avec deux crampons. Un tour chez Carrouf un samedi ça te remet direct dans l’ambiance vis ma vie de mère de famille mal-organisée en région parisienne. Heureusement, je suis propriétaire, non pas d’une maison Catherine Mamet, d’une cave pleine de pinard. Là maintenant tout de suite telle que tu me lis, avec Brad on s’est sifflé un Bourgogne qui déchire sa mère, avant de jeter des yeux sur la nouvelle daube télévisuelle de TF1. Bah quand t’as bu t’es pas trop exigeant, t’as pas envie de mater un docu sur le lac de Paladru en l’an Mille.

Si tu ajoutes à cette liste non-exhaustive, un jardin de 900 m2 en friche à défricher, une tonne de prunes et ou pommes à ramasser, un potager à bêcher etc ..si si j’habite en région parisienne, un cartable à préparer, quelques lessives à étendre, et les retrouvailles avec Supercollègue, j’entame une dépression directe.

Enfin tout ça pour dire que la prochaine fois que je pars en vacances, si je croise Georges Clooney (MrsClooney va me tuer si elle lit ça) et qu’il me paye très très cher, je reviendrais pas à Paris, te voilà prévenu.

Publicités

7 réflexions sur “back

  1. Godai Yusaku (@oOoYusakuoOo) dit :

    Tu vois ^^ tu étais surprise de ma situation Paris/Lorraine mais tu expliques là le pourquoi du comment.

    Paris c’est bon pour travailler parce qu’il y a plein de taff mais pour vivre heureux, ce n’est pas dans ce coin là que ça se passe. (enfin c’est un peu rapide, y a certainement des gens heureux à Paris mais en tout cas, ça ne se voit pas au 1er coup d’oeil)

    Je mets un bémol tout de même pour répondre à ta question « Ca existe pas en province ça, si ? », ça existe malheureusement trop et ça dépend de la taille de la ville.

    J'aime

      • Godai Yusaku (@oOoYusakuoOo) dit :

        En toute objectivité, c’est beaucoup plus compliqué pour madame que pour moi …

        Dans la vie, on fait des choix (parfois égoïstes) là, c’est le choix de la carrière, j’assume.

        Après relativisons, je suis assez libre de mes mouvements et je me débrouille pour ne pas passer toute la semaine sur Paris.

        J'aime

  2. Océane dit :

    Ha oui les courses à Carrouf’… Horreur. Maintenant j’ai décrété de n’y aller que le mercredi soir, y a carrément moins de monde…
    J’ai pas préparé le cartable, vu que la liste de fucking fournitures scolaires, je l’aurais que lundi…
    Histoire qu’il y ai plus rien en rayon…

    J'aime

    • missblogdel dit :

      Finalement j’ai opté pour un petit Intermarché et acheter le nécessaire dès mon retour vendredi afin d’éviter le Carrouf de foly samedi matin. En revanche j’avais acheté les fournitures fin juillet chez Carrouf quand y’avait plus personne et attendu le retour pour marquer les affaires avec mon fils. Bon d’accord y’a deux grands cahiers 24×32 pour lesquels les protége-cahiers ne sont pas au format ! C’est pas comme si on rentrait au dernier moment hein ? Good luck pour les courses lundi alors !

      J'aime

  3. Moi, mon nombril dit :

    Première solution : partir en juillet. Les soirées sont plus longues, y a moins de monde, et quand tu rentres en août Paris est quasi désert et les gens presque aimables. La dernière fois, on m’a même abordée dans la rue pour me dire que j’étais trop bien habillée (je ne savais pas que Sud Express faisait triper les parisiennes) et me faire la causette pendant que j’attendais le bus. C’est te dire si elle avait besoin de parler cette jeune femme …
    Pour les courses à Carrouf’ j’ai encore rien trouvé, surtout pas quand on rentre un samedi soir. Y a pas un marché le dimanche matin vers chez toi ?

    Et puis je te confirme que la vie en « région » est plus douce. Chaque fois que je rentre de Paris, c’est le vert qui me saute aux yeux et m’aide à me sentir bien. Mais c’est vrai y a moins de taf’. C’est pour ça qu’on s’accroche quand on en a un à peu près correct.

    Quant à George, il faudrait changer de destination pour avoir une chance de le croiser. Faire une virée à deux, tous les deux en Italie …

    J'aime

    • missblogdel dit :

      1. Oui tu as raison mais Brad ne peut pas partir avant le 15 juillet !
      2. J’ai opté pour un petit Intermarché (pas cher non plus) à 16h en rentrant VENDREDI, fait le plein, sans retrouver tt le monde. Carrouf ce sera pour une autre fois !
      3. OUI OUI OUI pour l’Italie !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s